Stents périphériques


Le stent vasculaire est un dispositif qui ressemble à un petit ressort, que l’on place à l’intérieur des artères si un rétrécissement localisé empêche le sang de passer. On connaît bien les stents dans les artères coronaires. On les utilise aussi dans d’autres artères du corps : aorte, artères des jambes, carotides, artères rénales… On parle alors de stents périphériques pour les différencier des stents coronariens.

En dehors des artères du cœur, l’angioplastie périphérique peut être réalisée dans de nombreux vaisseaux de l’organisme : l’aorte thoracique, l’aorte abdominale, les artères iliaques (artères fémorales et artères poplitées), les artères des jambes, la carotide, et l’artère rénale. Le choix des stents est bien entendu variable en fonction du calibre de l’artère.

Un angioscanner ou angiographie est réalisé en pré-opératoire. Le chirurgien procède à une ponction de l’artère, au pli de l’aine le plus souvent (parfois aussi dans d’autres artères à l’arrière du genou). Au niveau de cette ponction, il pourra introduire un cathéter (petite sonde) muni de ballonnets jusqu’à la lésion artérielle à traiter.

Une fois la lésion atteinte, le chirurgien va gonfler le ballonnet qui va écraser et fragmenter la plaque d’athérome qui obstrue l’artère. Il introduira un stent pour maintenir l’artère dilatée et donc éviter une récidive du rétrécissement.


© Copyright | Dr AMINE JIRARI 2018 - Tous droits réservés Développé par wikicom